NoVi aux côtés des enfants de Future Foundation

NoVi aux côtés des enfants de Future Foundation

Pour cette rentrée scolaire 2017-2018, le mouvement Nouvelle Vision a porté son assistance ce lundi 02 octobre 2017 à l’ONG Future Foundation, une structure qui s’occupe essentiellement des enfants.

 Il s’est agit des dons de fournitures scolaires composées de lots de cahiers, de stylos, de gommes, de crayons, de règles, etc.

Ce don contribuera au programme Rentrée scolaire de l’ONG.

Fraîchement lancé en politique, le mouvement Nouvelle Vision (NoVi) ne compte pas faire comme les autres et privilégie le terrain en contribuant au soulagement des populations. Ce lundi 02 octobre 2017, jour de rentrée scolaire, le mouvement a apporté son soutien aux enfants de l’ONG Future Foundation en leur octroyant un lot de cahiers, de stylos, de crayons, de gomme, de couvertures, de craies, etc., tout genre de fourniture scolaire. « C’est une fierté pour nous d’accomplir ce geste. Pour nous c’est un projet noble que Future Foundation conduit. On dit souvent qu’aucun sacrifice n’est grand quand il s’agit des enfants. Nous avons juste voulu attirer l’attention des uns et des autres sur l’importance des gestes sociaux à l’endroit des moins nantis d’entre nous », a déclaré Jules Bafena, le secrétaire général de NoVi. Il poursuivra en avertissant contre un détournement de l’action posée. « Ce geste n’a rien à voir avec la politique. Un simple citoyen peut le faire. Nous aurions aimé même faire plus. Malheureusement c’était serré. On s’est dit que c’était le geste qui comptait et non la quantité. Nous invitons tous les acteurs politiques à faire comme nous », a-t-il prévenu.

Basée à Lomé et disposant d’une pépinière d’enfant mais aussi d’une école écologique pilote à Pagala dénommé Future Ecolo, Future Foundation est une structure fondée en 2007 par des citoyens valeureux mordus par la cause des enfants. « C’est ce que nous sommes et ce que nous vivons. Les enfants sont l’avenir de l’humanité et doivent être traités en tant que tel. Il faut leur assurer le maximum utile. Et c’est pourquoi nous remercions le mouvement NoVi pour son assistance. Nous attendons encore beaucoup plus de tout le monde », a déclaré Kevine Nassame, Chargée de projet de l’Ong

La citoyenneté, une responsabilité

En soutenant l’idéal de Future Foundation, le mouvement NoVi veut faire passer un message : celui du développement participatif. Lancé à l’orée de l’année 2017, le mouvement n’a cessé d’appeler les citoyens togolais à travailler main dans la main pour relever le pays. « Tout le monde peut apporter quelque chose à ce pays. Si on est né Togolais, alors cela signifie qu’on a quelque chose à apporter au pays. Nous devons tous faire l’effort d’apporter notre pierre à l’édifice national. Ne pas le faire est faillir à sa mission de citoyen », disait lors d’un café-discussion à Tabligbo en août dernier, le président de NoVi, Dr Aubin Kodjovi Thon. Selon lui, il est clair que ‘‘la citoyenneté est avant tout une responsabilité’’, laquelle doit être assumée en se préoccupant du cas de tout le monde, enfant comme adulte tout en acceptant collaborer avec l’autre, dans le respect de la loi et dans le respect mutuel.

Par Didier Okpodjou.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *
Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>